Connu et utilisé pour sa sécurité, WhatsApp fut pointé du doigt depuis l’annonce du 6 janvier de sa nouvelle politique de données personnelles.

Une foulée d’utilisateurs a eu peur pour la protection de ses données personnelles et certains ont même désinstallé l’application en se redirigeant vers d’autres applications telles que Signal et Telegram.

 » La mise à jour ne renforcerait pas notre capacité à partager des données avec Facebook » a assuré l’entreprise, mais était avant tout destinée à aider des entreprises à mieux communiquer avec leurs clients via la plateforme.  

Quelles données sont sauvegardées par l’application, actuellement ?

Sans étonnement, la plateforme garde :

 -Les pseudos des utilisateurs ;

 -Les photos de profil et la date d’actualisation ;

-L’état de connexion afin de savoir si le client est en ligne ou bien depuis quand il ne l’est plus ;

-Seulement les numéros de nos contactes qui ont WhatsApp ;

-La marque, le modèle et la version du système d’exploitation utilisé ;

-la date et l’heure précise à laquelle les différentes versions des conditions d’utilisation ont été acceptées par le passé ;

-La dernière adresse IP utilisée pour une connexion, sinon aucune autre donnée GPS n’est enregistrée par l’application ce qui rend impossible le traçage des utilisateurs.

De plus, WhatsApp partage avec Facebook quelques informations concernant ses utilisateurs, sachant que le deuxième est propriétaire du premier depuis 2014, à savoir :

  • les pseudonymes,
  • Les numéros de téléphone,
  • les adresses IP,
  • les données relatives aux appareils de ses utilisateurs.

Pour le moment, ce sont les seules informations partagées avec Facebook.

Les nouvelles conditions d’utilisation qui ont fait fuir bon nombre d’utilisateurs.

En accédant à l’application, une fenêtre apparait avec le message ‘’ Les mises à jour clés apportent davantage d’informations sur :

  1. Le service WhatsApp et la manière dont nous traitons vos données ;
  2. La manière dont les entreprises peuvent utiliser les services hébergés par Facebook pour stocker et gérer leurs discussions WhatsApp ;
  3. La manière dont nous collaborons avec Facebook pour offrir des intégrations sur les produits des entités Facebook’’.

Confusion/désinformation ou PAS, ce message a suscité beaucoup de réactions négatives et a déclenché une véritable panique.

Qu’en est-il des autres applications ?

Le monde entier utilise WhatsApp car l’entreprise chiffre les messages échangés de bout en bout, ainsi les utilisateurs se sentent plus en sécurité.

Mais qu’en est-il des applications restantes  qu’on utilise quotidiennement ?

Facebook, Messenger

Facebook a mis en place l’option ‘’ conversation secrète’’ qui est chiffrée de bout en bout ; sinon nos conversations normales ne le sont pas.

Snapchat

Les messages envoyés entre deux utilisateurs sont conservées par l’application pendant 30 jours sur leurs serveurs.

Par contre, les photos et les vidéos sont chiffrées et supprimées des serveurs dès leur ouverture par le destinataire.

Skype

Depuis 2018, Skype a donné le choix aux utilisateurs de chiffrer ou pas leurs conversations.

Instagram et Twitter

C’est un Big NON ; aucun message envoyé depuis Instagram Direct ou Twitter n’est chiffré.

TikTok

Même chose qu’Instagram et twitter, les messages privés sont lisibles pour l’entreprise, et peuvent être révélé aux autorités pour une enquête judiciaire.

Afin d’apaiser les tensions et de rassurer ses utilisateurs, WhatsApp a assuré  que les conversations continueront d’être chiffrées de bout en bout, et aurait aussi décidé de décaler le changement jusqu’au 15 Mai prochain (initialement le 8 Février), cela laisse a ses utilisateurs 3 mois de plus pour examiner les futures conditions d’utilisation.

« Nous savons qu’il y a eu de la confusion et de la désinformation à propos de cette mise à jour, et nous voulons aider tout le monde à comprendre nos principes et les faits », a défendu l’entreprise. 

Ghizlène.

Sources :

Le Monde

France24

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici