Une 2ème escale au 16ème siècle, cela ne vous tente-t-il pas ?

Toujours en quête de l’identité berbère, Abderrahmane GAOUDA reconstitue cette fois le tracé des « Princes de L’Andalousie » en un nouvel ouvrage paru en Septembre 2019.

Un mélange entre un livre d’histoire académique et un roman traitant cette période de grands événements qui nous mène aux plus célèbres monuments d’Andalousie et d’Afrique du Nord : d’Aurès à Kairouan, en passant par Mahdia, au Caire, à M’sila, Asher. De Tiaret à Bani Mezghna, à Bejaia, Marrakech, Fès, Grenade, Córdoba, Séville, Tolède avec les yeux et les avant-bras de figures géantes telles que Bulogin Bin Ziri, Al-Mu’izz Al-Fatim, Al-Hasan Al-Sabah, Youssef Ibn Tashfin, Al-Mansour ibn Abal, et Alphonse VI de León.

Le navire de l’auteur nous transporte de l’entrée du Caire Fatimide à l’invasion mongole de Bagdad, de la chute de Séville à la bataille de l’Arc et la forteresse du châtiment : ces événements ornent sa rime qui est une sorte de dichotomie entre histoires de guerres et histoires d’amour, telles que l’histoire d’Ibn Zaidoun et de Wallada, l’histoire de Mansour et de Subuh, l’histoire de Yuba II et de Cléopâtre.

Encore une fois, et d’un esprit terre à terre, Abderrahmane caresse les pupilles de ses paroles bien choisies et de sa plume acérée, étalant ainsi gracieusement des faits datant de plusieurs lustres.

Hikma OUTTAS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici