Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’association SOS Babeloued vient d’organiser la première résidence d’artistes slammeurs en Algérie, voilà ce qui relevait de l’introuvable il y’a quelques années, vu que le Slam est une Forme artistique relativement nouvelle dans ce pays et que personne ne la connaissait il y a trois ans de ça.

Le Slam est considéré comme un genre musical où des textes poétiques sont déclamés sur un fond de musique ou a capella, arrivé récemment dans la sphère des musiques urbaines et imposé dans le monde. Et l’association espère, par cette initiative, que cet art oratoire sera apprécié par la jeunesse Algérienne vu son grand impact. Il permet de s’exprimer sur de différentes préoccupations, problèmes, et sur les rêves les plus fous vu que le monde médiatique Algérien ne donne pas une grande part à cette partie d’artistes.

Nassim Hamadache

La résidence qui aura lieu à la Caritas d’Alger qui est le service humanitaire de l’Association Diocésaine d’Algérie (A.D.A.), et a comme participants plus que huit Slammeurs qui viennent de partout dans l’Algérie, guidés par trois formateurs, Nassim Hamadache ; un slammeur Algérien qui a commencé sa carrière artistique en 2009 grâce à une formation d’une année dans le domaine. Il a fait des caravanes du Slam en passant par plus de 10 villes en Algérie pour enfin faire la scène du 2012 jusqu’à aujourd’hui. Il a représenté l’Algérie en France et au Canada.

Meriem Bouraoui

En plus de Nassim, il y aura l’ambassadrice du Slam Africain en Algérie; Meriem Bouraoui qui a commencé le Slam en 2013 et représenté l’Algérie aux états unis, dans 3 pays Européens, et dans plus de 5 pays Africains notamment le Tchad, où elle a été la candidate Algérienne dans la coupe d’Afrique de slam et poésie dans sa première édition, après avoir gagné la coupe nationale d’Algérie en 2018.

Et avec les bonnes initiatives, viennent les bonnes surprises, le troisième formateur sera le président de la coupe d’Afrique de Slam et poésie; Docteur Didier Lalaye alias « Croquemort » qui a fait ses débuts artistiques dans la littérature qui lui a permis de gagner plusieurs prix avec ses nouvelles au Canada, en France, au Cameroun et au Tchad. Il a sorti 2 albums, à ce jour (2011 et 2019), qui ont connu un succès. En plus d’animer des ateliers d’écriture de nouvelles, de poésies et de littérature jeunesse, il donne des formations en écriture Slam, en management culturel et fait des concerts à travers le monde.

Avec toute l’énergie que SOS Babeloued a pu propager, et cette initiative qui bénéficiera les Slammeurs Algériens, on ne pourra dire que bon courage à eux !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici