« Construire avec la nature, c’est construire en harmonie avec elle, en tenant compte de tout ce qui existe sur le site et ses alentours » Alexandre Chemetoff

La nature a toujours été une source d’inspiration pour l’architecte mais comme la croissance démographique en Algérie a considérablement augmenté au cours de la dernière décennie, la crise du logement à laquelle la population y était confrontée a du être résolue en un temps très limité. L’architecture algérienne a donc été mal-conçue, séparée et isolée de la nature.

Néanmoins, avec le vent du changement qui a touché le pays ces derniers mois, une nouvelle ère s’est annoncée et c’est donc l’occasion rêvée de repenser à l’avenir de ce pays et de moderniser son architecture ; établir une sorte d’horizon qui aide à remodeler et à reconstruire l’image de l’architecture algérienne sous de nombreux aspects et sur de différentes échelles et l’un de ces aspects est de reconnecter les gens avec la nature à travers l’architecture pour obtenir un environnement durable et sain. Alors, comment l’architecture algérienne peut-elle être mise à niveau en invitant la nature dans nos espaces et être plus présente dans nos vies pour plus de cohérence, de confort et de bien-être mental ?

De nombreuses méthodes et approches dans le monde architectural utilisent la nature comme un élément clé du processus de conception : en interagissant avec elle et en profitant autant que possible de ses atouts, on peut citer par exemple :

Contexte du site :

Une approche permettant aux architectes de travailler en symbiose avec le site, ils considèrent la nature comme une bonne source d’inspiration et essaient de tirer profit de ses contraintes et potentiels : voir ce qui existe réellement et essayer de le valoriser, jouer avec la topographie, l’intensité solaire et éolienne, les précipitations, etc. Cela conduit à l’élaboration d’un design réactif dansant harmonieusement avec les conditions du site.

Biomimétisme :

Une pratique basée sur l’observation de la « Nature » : pour résoudre les problèmes et défis rencontrés, on imite des différentes stratégies par les espèces vivantes, que ce soit : fonction, forme ou processus et mécanisme. La nature est comme un ingénieur paresseux qui offre de nombreuses leçons de conception et qui aident à innover durablement pour une architecture fusionnelle avec la nature.

Create Impressions At your workplace Through "Biophilic" Interior ...

Design biophilique :

un concept de design pour l’occupant basé sur «l’amour des systèmes vivants» qui signifie : exploiter l’affinité entre les personnes et l’environnement naturel; y compris les éléments naturels comme l’eau, la lumière, les plantes et les arbres… pour améliorer la qualité des espaces dans lesquels nous vivons et travaillons en jouant sur le micro climat intérieur et la qualité de vue des usagers.

Fondamentalement, inviter le monde extérieur dans l’espace est une idée agréable aussi bien sur le plan esthétique que mental, en particulier pour les travailleurs, car des études ont prouvé que les employés qui travaillent dans une atmosphère riche en éléments naturels ont un bien-être supérieur de 15% et sont 6% de plus productifs.

Commencer tôt :

Commencez à vous connecter dès un jeune âge, cela aide les jeunes à accepter et à considérer la nature comme un élément crucial de leur vie. Un concept qui devrait vraiment être pris au sérieux et surtout inculqué dans les jardins d’enfants et les écoles pour créer une génération future qui donne à la nature sa juste valeur.

Le comportement des occupants envers la nature :

Prendre en considération, lors de la conception en symbiose avec la nature, la relation occupant-nature, c’est-à-dire, la façon à laquelle l’occupant désire interagir avec la nature. Par exemple, un occupant peut aimer le reflet de la lumière des journées ensoleillées et être entouré d’un jardin sauvage, tandis qu’un autre préférerait le son relaxant de la pluie.

La nature est un élément si grand et puissant qui a des capacités magiques pour soulager l’être humain et procure joie et bien-être mental. Ce chemin devrait définitivement faire partie de l’avenir de l’architecture algérienne, une architecture qui bénéficie de la sagesse de la nature.

References:

https://www.alliant.edu/blog/how-environmental-factors-impact-mental-health

https://www.mlldesignlab.com/blog/top-10-ways-architecture-nature-can-harmonize

https://scialert.net/fulltextmobile/?doi=jas.2006.958.963

https://www.smartcitiesdive.com/ex/sustainablecitiescollective/nature-view-nature-design-reconnecting-people-nature-through-design/1069371/

https://www.cognitivestudios.org/space-design

Leila Djeffal

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici