Au cours de sa vie, une femme aura à peu près 500 fois ses règles, soit environ 6 ans et demi de son existance ; raison de plus pour aborder ce sujet dit ‘’ tabou ’’ au sein de notre société. 

Chaque mois, ils débarquent, pour certaines c’est une vraie torture et tout ce que l’on peut dire c’est que cette période n’a rien à envier aux histoires de vampires… pas très glamour !

C’est un véritable investissement puisqu’il faut en racheter pratiquement à chaque cycle de menstruations. A long terme ça fait un bon paquet d’argent.

Généralement, lors des premières règles, les jeunes filles utilisent des serviettes jetables et les adoptent durant une très longue période. Malheureusement pour elles, le sujet des protections intimes se trouve en dehors des balises de la loi de la ‘HCHOUMA’ et elles n’ont dans ce cas pas forcément une idée sur les alternatives existantes.

La serviette jetable, un classique:

Ce sont traditionnellement les premières protections hygiéniques que nous utilisons, économiques et simples d’utilisation, ce sont les plus répandues en Algérie.

Cependant, leur composition reste très douteuse, on y trouve de la silicone et même de la colle.

Les tampons, pour qui ?

Les tampons peuvent être utilisés par TOUTES les femmes y compris les jeunes filles.

Le fait qu’un tampon puisse déflorer une femme est une (fausse) idée reçue. Néanmoins, le prix d’une boîte de tampons est un facteur qui nous laisse opter pour d’autres alternatives. En effet, une boîte de 18 tampons coûte à partir de 850 da, sachant qu’il est impératif d’en changer minimum toutes les 8 heures, ça revient sacrément cher !

La culotte menstruelle:

Lavable et réutilisable, cette culotte est dotée d’une surface absorbante cousue au fond du sous vêtement. Cette option convient parfaitement aux femmes qui n’ont pas un flux très important, cependant, bon courage pour en trouver chez nous !

La coupe est pleine !

La coupe menstruelle, appelée ‘ La Cup’ est la nouvelle tendance, elle se fait une place dans l’esprit des femmes, petit à petit.

Il en existe en plusieurs formes, couleurs et tailles,  le prix minimal est de 2850 DA, comme sa durée de vie est de 10 ans, elle sera vite rentabilisée.

Vous ne la trouverez que dans les pharmacies des grandes villes, la culture de la Cup ne s’est pas encore installée dans toutes les wilayas du pays.

Les serviettes lavables, oui oui ça existe !

Avec ou sans motifs, ces serviettes sont recyclables et bien entendu réutilisable plusieurs cycles de suite, la planète vous remerciera !

Vous pouvez les fabriquer vous-mêmes en vous renseignant bien sur les tissus à utiliser.

L’investissement de départ est à relativiser avec la durée d’utilisation.

Le flux instinctif libre, comment ça marche ?

Ce choix ne vous coûtera pas un rond, il suffit d’écouter son corps.

Il repose sur la capacité à acquérir une conscience corporelle en contrôlant les muscles inférieurs afin d’éjecter le flux qu’en allant au petit coin.

Ça demande beaucoup d’entrainement mais ne vous découragez pas si ça rate les premiers temps !

L’éponge de mer…c’est la dernière promis!

Ce dispositif est naturel et réutilisable jusqu’à 10 cycles et ne présente aucune irritation ni allergie. Ce n’est pas très commun comme protection mais c’est toujours bien d’être informé.e. 

COMMENT BIEN CHOISIR ?

Les alternatives évoluent et se multiplient chaque année ; mis à part celles citées, il y en a sûrement d’autres et il y en aura encore de nouvelles dans quelques mois. D’un point de vu écologique, les protections menstruelles réutilisables représentent un meilleur choix pour protéger notre planète du fait qu’une serviette classique ou encore un tampon met environ 500 ans à se dégrader !

Sinon, cela dépend du flux et également de l’activité quotidienne de chaque femme, on est toutes différentes et aucune ne réagi de la même manière à un dispositif hygiénique.

On ne peut pas juger qu’une protection est mieux que l’autre  tout simplement parce qu’à chaque guerrière l’armure qui lui convient !

Ghizlène.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici