C’est officiel, la langue berbère le Tamazight s’installe par l’intégration de sa commission tamazight au siège de l’union africaine (UA) à Addis-Abeba en Éthiopie, comme l’a indiqué le haut-commissariat de l’amazighité (HCA) par son communiqué « Cette prouesse est l’aboutissement de la démarche et des efforts consentis par le secrétaire général du HCA et ce depuis sa rencontre avec le secrétaire exécutif de l’ACALAN le Dr Lang Fafa Dampha en marge de la troisième session ordinaire du comité technique spécialisé sur la jeunesse, la culture et les sports tenue à Alger, en octobre 2018« .

Du 29 au 31 octobre, s’est donc tenu l’atelier opérationnel et de planification pour l’établissement des commissions de langues transfrontalières, avec la participation d’une délégation d’enseignants universitaires spécialisés en langue et culture Amazigh, conduite par le secrétaire général du HCA, qui a fini par aboutir à un rapport de la délégation approuvé à l’unanimité.

La commission se voit constitué de 10 membres, avec le professeur Youcef Necib comme coordinateur et représentant de l’Algérie et le docteur Abdeslam Boumisser comme secrétaire représentant le Maroc.

Il a également été décidé que le siège de la commission sera installé à l’université africaine d’Adrar, dans le sud de l’Algérie, qui « se trouve à la rencontre de deux zones amazighophones, le Maghreb et le Sahel qui sont deux sous-régions africaines importantes« , ajoute le même communiqué.

Le seul mot d’ordre et la fierté culturelle, l’héritage, l’empreinte identitaire qui constitue notre richesse

TERFAIA MAHMOUD ABDEL

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici