De plus en plus de personnes découvrent que leur conjoint est un pervers narcissique. Individus souffrant d’une psychopathologie complexe qui correspond à un mécanisme de manipulation mentale destructeur pour les victimes, ils sont souvent difficiles à identifier.

Qu’est-ce qu’un pervers narcissique ?

Le terme de « perversion narcissique » a été utilisé la première fois en 1986, dans un ouvrage du psychanalyste français Paul-Claude Racamier qui définissait cette pathologie comme « la propension active du sujet à nourrir son propre narcissisme aux dépens de celui d’autrui ». D’autres auteurs ont depuis repris et étayé ce terme pour décrire une psychopathologie reposant sur la manipulation mentale, permettant à un individu d’exercer une emprise sur un autre. La pathologie comprend donc deux aspects : les troubles narcissiques et la perversion.

La perversion narcissique: un mécanisme de défense ?

La perversion narcissique est un mécanisme de défense mis en place pour se protéger de parce que psychologiquement ces personnalités ne peuvent supporter la réalité, elles projettent tout ce qui les fait souffrir sur leur entourage, qui se voit ainsi acculé. Ce mécanisme de défense est si «efficace» qu’elles ne vont jamais consulter de psychothérapeute, à moins d’y être contraintes par la justice ou parce que leur couple part à la dérive et qu’elles ne veulent pas laisser leur partenaire s’échapper. Intrinsèquement néanmoins, elles ne ressentent pas le besoin de se faire soigner et se déchargent de toute culpabilité sur l’autre.

Reconnaître un pervers narcissique

Très souvent, la personne atteinte du trouble de la personnalité narcissique est une personne séduisante, sympathique, et parfois réservée. Elle plaît par son côté flatteur et charmeur. Cependant, très vite, un malaise s’installe au sein d’une relation avec ce type de personne.

Les critères d’un pervers narcissique :

Entretient une communication floue, change fréquemment d’opinion, raconte des mensonges, éprouve de la jalousie, est incapable d’avouer ses torts ou d’assumer la responsabilité de ses actes, est incapable de reconnaître les besoins ou les sentiments d’autrui, est continuellement en quête de reconnaissance ou de succès, présente parfois plusieurs visages (par exemple, le passage d’une profonde tristesse à la colère lorsqu’il est contrarié), n’est pas conscient du mal qu’il provoque. Cependant, l’influence qu’il exerce sur autrui est calculée.

Personnes à risque de tomber dans la perversion narcissique

Croiser le chemin d’un PN se paie généralement au prix fort. Leurs victimes sont loin de s’en douter. Mais qui sont ses victimes? «Elles ont en commun quelque chose que les PN n’ont pas et qui suscite leur envie. Un physique avantageux, de hauts diplômes, une belle carrière sont utilisés comme faire-valoir, dont il s’agit de tirer parti», explique Valérie Le Goff-Cubilier. Pourquoi dès lors se font-elles prendre dans leurs filets? Peut-être parce que malgré leurs succès, elles souffrent d’un manque d’estime de soi. Alors, les PN profitent d’une période de vulnérabilité (rupture, deuil, perte d’emploi) pour ferrer leur proie.

Comment sortir de l’emprise d’un pervers narcissique ? 

Pour sortir de cette emprise, la psychologue parle d’un processus en plusieurs étapes :

  • Repérer que la relation est toxique, c’est-à-dire le processus pervers qui consiste à faire porter la responsabilité du conflit toujours à la victime, la victime doit cesser de se justifier.
  • La victime doit admettre qu’elle ne peut rien changer à la situation sans culpabiliser, elle ne doit pas chercher à comprendre la personne ni lui trouver de justification.
  • Renouer avec ses proches dont la victime a souvent été éloignée.
  • Recourir à une aide psychothérapeutique.

Quels risques en restant avec un pervers narcissique ?

« Le risque est non seulement d’être coupé de son entourage mais aussi de subir une vraie destruction de son intégrité psychique. Il faut donc partir » 

MARINE BIENAIMÉ, PSYCHOLOGUE.

Abir Ghorab

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici