Comme chaque année la semaine du 3 au 13 juin est consacrée pour la prévention du diabète. Les objectifs principaux de ces journées étant d’informer les gens sur cette maladie, de sensibiliser les personnes à risque diabétique d’effectuer des tests simples et rapides et de prévenir les gens atteints des comportements à avoir.

Mais qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète est une maladie chronique qui se caractérise par un taux élevé de sucre (glycémie) dans le sang qu’on appel Hyperglycémie, cette maladie apparaît, le plus souvent, à cause d’un manque de l’hormone d’insuline.

Durant la journée, nous consommons toutes sortes d’aliments, composés de graisses, de protéines et de sucres afin d’assurer le bon fonctionnement de notre corps. Le taux de sucre augmente donc dans le sang, le pancréas sécrétera, par la suite, l’insuline qui sert à régulariser le sucre dans le sang, en permettant au glucose de s’infiltrer dans les cellules organiques qui ont en besoin, et c’est ainsi que le sucre diminue dans le sang. Pour les personnes atteintes de diabète, ce système ne fonctionne pas, ce qui induit l’augmentation du sucre dans le sang.

Quels sont les types de diabète ?

Il existe deux types de diabètes:

  • Le diabète de type 1 qui touche une minorité de personnes, surtout les enfants et les jeunes personnes.
  • Le diabète de type 2 qui est le plus fréquent et touche les personnes un peu plus âgées, avec un mode de vie peu sain.

Les symptômes peuvent se traduire dans la majorité des cas par une soif intense, des envies urinaires beaucoup trop fréquentes, un amaigrissement anormal, une fatigue inexpliquée, des cicatrisations difficiles ou encore des étourdissements… les symptômes peuvent se manifester différemment selon le type de diabète et selon la personne.

Quelles sont les causes du diabète ?

L’alimentation mal-équilibrée, le manque d’activité physique ou le surpoids, peuvent être générateur de diabète de type 2.

Mais le facteur prépondérant serait l’hérédité. En effet, si un enfant a l’un de ses parents atteint de diabète de type 2, il serait possible qu’en grandissant il développera la même maladie chronique mais les chances seront plus au moins faibles. Cela dit si ses deux parents ont un diabète de type 2, les risques augmenteront considérablement. Quant au diabète de type 1, les causes exactes demeurent inconnues mais sont, le plus souvent, d’ordre immunologique et la prédisposition génétique peut également contribuer au développement de ce type de diabète. Il serait préférable donc de se surveiller plus lorsque notre arbre généalogique contient des cas diabétiques.

Quel traitement pour le diabète ?

Le diabète n’est pas une maladie qui se guérit, cela dit un traitement dit symptomatique est administré pour les personnes souffrant de cette maladie, afin de contrôler le taux de sucre dans le sang et prévenir les complications de la maladie. Le traitement se fait par des antidiabétiques oraux ou injectables ou une insulinothérapie. Le choix de la stratégie thérapeutique et de la dose administrée est en fonction du type de diabète et de l’état du malade (âge, poids, habitude de vie…) et doit être régulièrement réévalué selon l’évolution de la maladie.

Une bonne alimentation et une activité physique régulière viennent aussi compléter le traitement.

Aujourd’hui malgré l’évolution impressionnante de la médecine, soigner le diabète est toujours impossible, être vigilant avec une bonne surveillance restent les seules solutions possibles.

Sabrina BELGHANEM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici