Le nouveau coronavirus baptisé 2019-nCoV apparu en Chine début décembre est sur tous les écrans et toutes les langues. Entre articles alarmistes, stories Instagram et memes Facebook, on a du mal à démêler le vrai du faux. On vous dit tout ce qu’il faut savoir sur ce nouveau virus dans cet article.

Avec près de 2823 cas en Chine dont 81 décédés et quelques 15 pays concernés, le virus de Wuhan est en passe de devenir un fauteur de troubles international !  Faut- il pour autant se ruer aux urgences médicales au moindre toussotement et s’évanouir à la vue d’un ouvrier chinois ? Non. 

D’où vient-t-il ?

Cette nouvelle souche virale est apparue pour la première fois début Décembre dans le marché aux poissons de Wuhan (où l’on vend aussi des oiseaux, des serpents et des lapins) dans la province de Hubei en Chine. 

Qu’est-ce qu’un coronavirus?

Les coronavirus sont des virus qui ont l’apparence d’une couronne au microscope électronique. Ils tirent leur nom de la frange de grandes protubérances entourant l’enveloppe. Plusieurs souches causent des maladies pulmonaires qui vont de la simple grippe au SRAS (le syndrome respiratoire aigu sévère) et au MERS (syndrome respiratoire du Moyen-Orient). 

QUEL EST SON MODE DE TRANSMISSION ?

L’infection est une zoonose c’est-à-dire transmise de l’animal à l’homme. Les premiers cas recensés sont des personnes s’étant rendues directement sur le marché de Wuhan (fermé depuis le 1er janvier) : l’hypothèse d’une maladie transmise par les animaux est donc privilégiée et l’animal peut être la chauve-souris à l’instar des souches SRAS et MERS. Compte tenu des nouveaux cas rapportés par les autorités sanitaires chinoises depuis le 19/01, la transmission interhumaine est aujourd’hui avérée.

Quels sont les symptômes d’une infection au coronavirus de Wuhan ?

Le coronavirus de Wuhan peut provoquer des symptômes allant du simple rhume à une détresse respiratoire grave. Les symptômes principaux sont : la fièvre et des signes respiratoires de type toux ou essoufflement et des douleurs musculaires qui peuvent être facilement confondus avec des symptômes de grippe saisonnière. Dans les cas plus sévères, le patient peut présenter une détresse respiratoire aiguë et une insuffisance rénale aiguë qui peut aller dans certains cas jusqu’à la mort.

Est-ce un virus mortel ?

Jusqu’ici les décès sont survenus chez des personnes à risque, c’est-à-dire atteintes chroniques, personnes âgées ou présentant une dépression immunitaire. 

D’après les études de génome effectuées, la structure du coronavirus de Wuhan n’est pas totalement ressemblante avec celle du SRAS. Contrairement à celui-ci, la protéine (S) du coronavirus 2019-nCoV n’a qu’une faible affinité pour le récepteur ACE2 des cellules humaines à qui les SRAS se lie pour infecter. Ce qui veut dire que sa virulence et sa transmission interhumaine est moindre.

Toutefois, il est trop tôt pour avoir des certitudes car ce coronavirus possède un taux de mutation élevé et peut devenir plus dangereux, prendre ses précautions est de mise.

Les objets importés de Chine sont-ils à risque ?

En d’autres termes : Doit- on se méfier de ses colis Aliexpress ? La réponse est non. Les coronavirus sont fragiles dans le milieu extérieur et au vu des données disponibles sur leur survie (3 heures ou moins sur des surfaces inertes sèches) et compte tenu des temps et conditions de transport avec la Chine, le risque d’être infecté par le 2019-nCoV en touchant un objet importé de Chine est considéré comme extrêmement faible.

Quels sont les traitements disponibles ?

À ce jour, aucun traitement spécifique n’a été identifié pour ce nouveau coronavirus. Plusieurs traitements, actuellement utilisés dans d’autres pathologies virales, sont en cours d’évaluation, pour l’instant seul un traitement symptomatique est pratiqué, c’est-à-dire traiter la fièvre, la toux et surveiller les personnes à risque.

Que faire pour s’en protéger ?

Les recommandations de l’OMS pour prévenir l’infection  sont les mêmes que pour se protéger de la grippe c’est-à-dire :

  • Se laver fréquemment les mains à l’eau savonneuse
  • Se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir lors d’éternuement et toux
  • Éviter le contact avec les personnes présentant des symptômes de grippe 
  • Bien cuir les viandes et les œufs
  • Éviter le contact avec les animaux sauvages et domestiques

Quelles sont les mesures prises en Algérie?

Le directeur de la prévention au ministère a dit lors d’une conférence de presse que des mesures préventives ont été prises dans les aéroports d’Alger, Constantine et Oran par la réactivation du dispositif de contrôle thermique.

Concernant les ressortissants algériens notamment les étudiants, un rapatriement n’est  pas envisagé pour l’instant car la ville de Wuhan est mise en quarantaine pour empêcher la propagation de l’infection. 

Les patients qui souffrent de symptômes respiratoires et ayant voyagé à Wuhan dans les 14 jours précédents doivent impérativement alerter les autorités sanitaires pour faire les tests de détection du virus.

Samia Sad

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici