Moins fréquent que son homologue féminin mais tout aussi dangereux, le cancer du sein chez l’homme existe et représente 1% des cas recensés.

Du fait que les hommes aient des seins et des glandes mammaires, ils peuvent tout aussi développer des tumeurs cancéreuses et cela dû à plusieurs facteurs : l’hérédité, des antécédents de maladies du sein, l’exposition aux radiations ou encore le syndrome de Klinefelter (Appelé aussi 47, XXY, c’est quand un homme possède un chromosome X de plus que la normale, cela induit une infertilité assuré).

Le cancer du sein chez l’homme ? Jamais entendu parler !

Vous n’êtes pas les seuls, d’où la nécessité d’en parler justement.

Au traumatisme de l’annonce du cancer, du retard du diagnostic (car cette maladie est souvent diagnostiquée tardivement du fait qu’elle échappe à la majorité des généralistes), vient s’ajouter aux hommes l’angoisse de savoir qu’en fait tout le monde peut chopper toute maladie, et que les hommes et les femmes n’ont pas des cancers systématiquement distincts, (sauf dans le cas d’un organe présent chez l’un et absent chez l’autre,)…Cette nouvelle choque la majorité des hommes touchés car eux-mêmes omettent le fait qu’ils ont des glandes mammaires à l’instar des femmes. 

Un cancer pas que féminin

 Les seins masculins et féminins se ressemblent fortement, la seule différence entre eux est celle de la taille du sein et non pas celle de la structure.

cancerseinhomme.jpg

Quels sont les symptômes ?

Que ce soit chez la femme ou chez l’homme, les symptômes de ce cancer sont encore une fois, fortement similaires.

La manifestation la plus commune est celle de l’apparition d’une masse indolore, habituellement située près du mamelon ou en-dessous. S’ajoutent d’autres signes tels que :

  • Écoulement ou saignement du mamelon.
  • Encroûtement du mamelon.
  • Mamelon qui pointe soudainement vers l’intérieur (mamelon inversé).
  • Douleur ou enflure au sein.
  • Dasse à l’aisselle (creux axillaire).
  • Lésion ouverte (ulcère) sur la peau du sein qui ne guérit pas.

Les signes et symptômes tardifs se manifestent quand le cancer grossit ou se propage à d’autres parties du corps, dont d’autres organes.

 Les symptômes tardifs du cancer du sein chez l’homme sont entre autres ceux-ci :

  • Perte de poids
  • Douleur osseuse
  • Toux ou essoufflement
  • Jaunisse

Détecter tôt pour mieux soigner !

Se faire dépister sert à diagnostiquer les premiers niveaux d’un cancer dans le cas où les symptômes sont mineurs, voire inexistants pour mieux le soigner ou simplement d’avoir la conscience tranquille. 

Le manque d’informations sur le sujet a fait que les médecins diagnostiquent cette maladie très tardivement.

Grâce aux nombreuses campagnes de dépistage du cancer du sein chez la femme, le nombre de guérisons va de mieux en mieux, alors pourquoi ne pas le faire  pour les hommes aussi ?

Se rétablir du cancer du sein et s’adapter à sa nouvelle vie après le traitement n’est pas la même péripétie pour tout le monde, cela dépend du stade de la maladie, le type de traitement administré et bien d’autres facteurs. Certains trouvent même ça difficile d’en parler du fait de la stigmatisation attachée à leur virilité…Une vraie absurdité. 

En conclusion, même si le cancer reste un sujet délicat en lui-même, il n’en demeure pas moins répandu, et tous les cancers peuvent être présents tantôt chez l’homme, tantôt chez la femme; il ne faut jamais rejeter l’aide et le traitement dont on a besoin, notre vie est tellement plus valable que le sentiment éphémère et superficiel de la gêne ou de l’embarras. 

Ghizlène

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici