Origine et définition du concept 

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le concept dit art-thérapie n’est pas un concept aussi récent. Au temps de la Grèce Antique – tout comme la plupart des cultures traditionnelles – on considérait que les arts avaient un effet cathartique et thérapeutique. 

L’art-thérapie est une psychothérapie qui repose sur différents arts. Elle est indiquée chez les personnes qui présentent des difficultés à exprimer leurs ressentis à travers les mots. Elle est double, car elle interroge l’art et la thérapie ; l’un est donc au service de l’autre. Dans un cadre officiel, le concept fut présenté pour la première fois dans les années 1950 et cela lors d’un congrès mondial de la psychiatrie. 

Les différents types de l’art-thérapie

On distingue deux types de cette thérapie. La première, dite la traditionnelle (classique) est une psychothérapie artistique, introduite dans le début du XXe siècle et faite par un spécialiste. La seconde, appelée la moderne, ressemble beaucoup à la première sauf qu’à sa différence, celle-ci est introduite aux études paramédicales. Elle a pour but de développer les capacités d’expression et du relationnel chez le patient et n’est donc pas considérée comme une psychothérapie car elle englobe tout un protocole thérapeutique. 

Le père spirituel de l’art-thérapie

Historiquement parlant, le précurseur du concept est le peintre anglais Adrian Hill (1940). D’ailleurs, il en a fait lui-même l’expérience. Tuberculeux et placé dans un sanatorium, Adrian entreprit dès lors de sa convalescence des peintures qui, à la grande surprise des médecins, lui octroyèrent une guérison plus rapide. Il affirma, après cela, que lorsque l’esprit créateur est satisfait, celui-ci favorise la guérison du cœur malade.

Comment cela fonctionne ? 

L’art-thérapie repose sur une production artistique. Sa qualité ou son aspect final n’est pas jugé ou évalué. Autrement dit, il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances préalables sur la discipline. La pratique thérapeutique vise à donner au patient le libre laisser-aller sur ses ressentis ; le but étant d’exprimer ses émotions et ses sentiments par le biais de ces créations. Ainsi, grâce à une création, le patient peut exprimer des images secrètes ou cachées. La production artistique fait appel à l’intuition, l’imagination, la pensée et les émotions. Cet ensemble d’éléments permet de connaître un peu plus sur la personnalité du patient mais également de nouveaux comportements peuvent contribuer à sa guérison.

Encadrement

La thérapie peut être pratiquée par un art-thérapeute – qui est une personne utilisant l’art (quelconque forme) – pour aider à la guérison des patients ayant été atteints de troubles psychiques. Comme elle peut être exercée individuellement (dans une chambre d’hôpital, par exemple) ou en groupe, lors d’un atelier. 

L’art-thérapie part du principe que toute création est un processus de transformation. Elle permet au sujet-créateur d’aller vers l’avant et d’accroître son développement personnel ; ainsi, il deviendra l’artiste de sa vie. 

L’art-thérapie est une psychothérapie à support artistique. Elle est accompagnatrice de personnes se trouvant dans des difficultés psychiques ou émotionnelles. Elle permet une meilleure communication et gestion d’anxiété. Elle favorise l’amélioration des relations sociales et de ce fait, elle accroît le développement personnel chez le patient. 

Marwa Larbi Benhora

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici