À Alger, on entendait assez souvent cette réplique de quelqu’un adressant la parole à ce type fanfaron qui se prenait souvent pour ce qu’il n’est pas : « wach hasseb rohek ? moh bab el oued ?  » (Tu te prends pour Moh Bab El Oued ?). Cette même réplique a été immortalisée dans les années 70 par le film au titre révélateur  » EL HOZZI  » produit par l’ENTV et réalisé par Abdelkader Bourtima, avec comme acteur principal le regretté Arezki Nabti, accompagné du sémillant Sid Ali Fernandel et qui fut un grand succès télévisuel dont la fameuse réplique du principal personnage « Ana moh bab el oued derrab el mouss ou 3ayech bla flouss » (je suis Moh Bab El Oued maniant le couteau et vivant sans le sou).

Où on peut regarder le film ?

Le film est disponible gratuitement sur la plateforme Youtube, tout le monde peut regarder ce chef-d’œuvre des années 70 et admirer nos grands acteurs de l’époque.

D’où vient ce personnage ? A-t-il vraiment existé ?

Selon certains dires, ce personnage a réellement existé dans les années 1920. Un Algérois Hozzi (dur) issu du quartier de Bab El oued, qui a traversé l’Atlantique et a atterri à New York. À cette époque, il était le bras droit du célèbre personnage au nom  « d’Al Capone le roi de la mafia et de la prohibition », et qui a vécu avec lui fort longtemps mais qu’on ne trouve malheureusement pas sa trace, que ce soit dans les films de cinéma ou dans les documents télévisés, et dont il serait très intéressant d’en savoir plus, soit par des témoignages ou par quelques récits.

Peut-être que l’un ou l’une d’entre vous connaîtrait des choses !

                                                                                  Abdelkrim Lallouti

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici