Dans notre cher pays, il y a un double stigma à l’égard de l’homosexualité. D’une part, c’est tabou et censuré par la majorité de la presse et des noyaux sociaux, d’autre part, le manque d’instruction et le refus d’aborder mûrement le sujet ont conduit de nombreux homosexuels, lesbiennes et bisexuels en Algérie à ne pas comprendre ce que l’homosexualité est vraiment, n’ayant jamais pris lucidement l’initiative de creuser dedans, peut-être par habitude, ou peut-être parce qu’ils avaient peur de ce qu’ils allaient découvrir? Néanmoins, ces idées fausses et interprétations erronées sur le fait d’être «gay» de la part de la communauté gay et non gay ont donné lieu à de nombreux stéréotypes, idées préconçues imbriquées dans le cerveau de la société. Ces idées sont celles que nous allons aborder et démystifier maintenant afin que vous puissiez pleinement comprendre à quel point l’homosexualité est vraiment simple et obtenir une éducation appropriée pour cesser de poser des questions étranges aux gens.

Petite bulle: Notre article ne se concentrera pas sur l’homosexualité en tant que notion, mais nous discuterons plutôt des idées fausses sociales qui l’entourent. Les questions telles que le fait de savoir si c’est naturel, biologique, une maladie mentale ou une malédiction, ne seront pas pertinentes dans cette liste.

Question 1: Que signifie «LGBT»?

Ce ne sont pas des codes militaires, simplement des initiales qui signifient: Lesbienne Gai Bisexuel and Transsexuel *.

Hétérosexualité: un homme qui aime les femmes. Une femme qui aime les hommes.

Bisexualité: un homme qui aime les hommes et les femmes, et une femme qui aime les hommes et les femmes.

Homosexualité: un homme qui aime les hommes et une femme qui aime les femmes (également appelée lesbienne, femme gay).

* Pour la transsexualité, nous avons décidé de laisser le sujet à un autre article car il y a des stigmates et des stéréotypes sociaux qui leur sont propres.

Question 2: men bekri o nta / nti hakda?

Veuillez nous trouver un homme hétéro qui a soudainement fait un virage à 360 degrés pour être seulement attiré et amoureux des hommes, une fois arrivé à 40ans. La vérité est qu’il n’y en a pas beaucoup. La plupart d’entre eux ont réprimé l’envie depuis qu’ils étaient jeunes ou n’étaient pas conscients de leur attirance. La sexualité commence à se construire de la fin de l’enfance au début de l’adolescence, et il est tout simplement plus facile pour certaines personnes que pour d’autres d’être lucides, tandis que pour d’autres encore, l’orientation sexuelle n’est pas ce qui définira le comportement sexuel. La pression sociale, la peur du rejet de la famille, la peur de la marginalisation, de la discrimination et du harcèlement, ainsi que la masculinité ou féminité toxiques sont tous des phénomènes sociologiques et des facteurs qui rendent considérablement plus difficile pour quelqu’un d’agir en fonction de son orientation sexuelle, et c’est pourquoi beaucoup d’individus se livrent à des activités hétérosexuelles, c’est une illusion, parfois même pour la personne elle-même. La vérité est qu’il est peu probable que vous deveniez gay de nulle part à 40 ans, vous pouvez donc arrêter de faire des cauchemars à ce sujet. Cet article examine plus en détail la différence entre l’orientation sexuelle et le comportement sexuel. Une bonne analogie avec celle-ci serait la même chose que la différence entre l’opinion et l’attitude. Ce qui est dans le cerveau n’est pas nécessairement ce que vous verrez dans la vraie vie.

Question 3: «Act ou pass»?

Ah, cette dichotomie actif / passif. Beaucoup de gens pensent qu’il s’agit en fait d’un code Morse pour quelque chose d’inconnu et d’exotique, ces deux termes sont plongés dans des couches de confusion totale.

Pour les homosexuels et homosexuelles, être actif  signifie simplement que vous serez celui qui effectuera la pénétration, être passif signifie que vous êtes le récepteur, vous êtes le pénétré. Il est parfois abrégé en «act/pass». Les deux mots n’ont rien en commun avec leur sens dans ce contexte. Parfois, dominant et soumis sont des termes mal-utilisés comme étant synonymes. Un passif peut être dominant et un actif peut être soumis. Voilà, le code Morse a été déchiffré!

C’est vraiment aussi simple que cela et de nos jours, ces termes sont de plus en plus démodés car l’opacité diminue sur la nature du sexe, qui est en fait bien plus qu’un simple jeu de rôle ou un mécanisme mais une expérience spirituelle entre deux personnes qui s’apprécient. Cette notion selon laquelle chaque homosexuel est soit actif ou passif prend des rides et est de moins en moins pertinente. 

Seuls 35% des hommes homosexuels admettent avoir des relations sexuelles anales. L’actif et le passif ne sont pas vraiment pas une science, c’est simplement un outil pour les personnes qui souhaitent surtout un raccourci vers les coups d’un soir. (Rien de mal à cela tant que vous êtes tous les deux consentants et que vous ne faites de mal à personne.)

Question 4: Comment les lesbiennes ont-elles des relations sexuelles?

C’est une version mal représentée du sexe qui dicte à tout le monde que, à moins qu’il n’y ait une sorte de pénétration impliquée, alors le sexe n’est pas valide ou ne mérite pas d’être appelé sexe. C’est une vision étroite qui a conduit de nombreux hommes et femmes gays à avoir des expériences sexuelles très pauvres avec d’autres homologues algériens, et les a laissés insatisfaits et frustrés. 

Il y a tellement de façons non-pénétrantes pour les hommes et les femmes gays d’atteindre le plaisir. Pour plus de détails sur l’éducation sexuelle et pour rendre votre partenaire plus satisfait, voir l’article Sextopie.

Idée fausse 1: les hommes actifs ne sont pas homosexuels, ce sont les pénétrants. 

 C’est une idée qui est principalement entendue dans la communauté gay. Beaucoup d’hommes, qui sont en insécurité avec leur orientation sexuelle, ou qui ne se sentent tout simplement pas à l’aise de se qualifier d’homosexuels ou de bi, auront recours à l’option de se qualifier de «non, je suis act», comme s’il s’agissait d’une orientation sexuelle en soi. Et bien… tant que vous le faites avec un homme, ça ne vous rend pas moins homo qu’un passif. S’il vous plaît, arrêtez de parler de «actif» comme d’une sexualité à part entière.

Idée fausse 2: les passifs sont toujours efféminés et les hommes efféminés sont toujours homosexuels.

Vos vêtements ne définissent pas ce que vous aimez au lit. Ils ne définissent pas si vous adopterez un comportement actif / passif, ils ne définissent pas si vous êtes gay ou non, et ils ne définissent pas si vous êtes un bon être humain ou non. Cliché archaïque et inintelligent. Veuillez tourner la page. 

Mythe 1: les lesbiennes ne sont pas une réalité.

Eh bien, tant que vous ne les appelez pas irréelles devant elles, vous êtes libre de garder votre fausse opinion pour vous.

L’homosexualité est plus que du sexe. Il se développe de la même manière que l’hétérosexualité, et en réalité, ces étiquettes n’existent même pas dans le cerveau. Il n’y a que de la sexualité. Et encore une fois, nous venons de discuter du fait que la sexualité ne va pas nécessairement de pair avec le comportement sexuel. Quand quelqu’un se définit à vous, vous pouvez être d’accord ou pas d’accord au moment opportun, mais vous êtes obligé de respecter la personne en face de vous.

Mythe 2: Comment peux-tu savoir que tu n’es pas hétéro si tu n’as jamais couché avec le sexe opposé?

Eh bien, comment pouvez-vous dire que vous n’êtes pas gay si vous n’avez jamais couché avec un homme?

Comment pouvez-vous dire que vous n’êtes pas lesbienne si vous n’avez jamais couché avec une femme?

Comment pouvez-vous dire que vous n’aimez pas le vert si vous n’avez jamais porté quelque chose de vert?

Comment pouvez-vous dire que vous n’êtes pas un meurtrier si vous n’avez jamais eu à tuer quelqu’un?

Il existe une telle chose appelée «instinct», et c’est une boussole assez fiable car elle nous a maintenus en vie à travers les plus formidables probabilités après des centaines de milliers d’années d’itinérance sur cette planète.

La vérité est que si nous relativisons tout, alors plus rien n’est constant ou réel, rien n’a de forme ou de substance et aucune étiquette n’a de sens. Le monde perd sa solidité.

Mythe 3: Les gais et lesbiennes ne trouvent pas d’emploi.

Eh bien, regardez les vêtements que vous portez, ils ont été principalement créés par des hommes homosexuels. Et l’ordinateur que vous utilisez? C’est Alan Turing, un homosexuel, qui en a inventé la base. Le lieu de travail offre à de nombreuses personnes une chance de trouver un emploi (s’ils ne sont pas corrompus, bien sûr) et là où il y a discrimination, les personnes de toute sexualité ont le droit de porter plainte ou de parler à la police.

Mythe 4: Les LGBT n’existent pas en Algérie. 

La démographie homosexuelle n’est pas définie par la géographie. Il y a autant d’homosexuels en Algérie qu’il y en a au Canada, en Australie ou en Hollande. Mais la pression sociale et le refus d’admettre leur existence a fait qu’ils se cachent plus. Arrêtez donc de dire qu’ils n’existent pas parce que ça montre que vous ne vivez pas en Algérie. 

Mythe 5: L’homosexualité n’est en fait que du sexe.

Cette fausse idée que les gais et les lesbiennes ne sont que des produits de la luxure et du sexe et n’existent que pour servir le but ou la satisfaction sexuelle contribue à nuire à de nombreuses personnes dans notre société car elle déshumanise, objective et dévalorise la communauté LGBT algérienne. Les hommes gais et les femmes gays connaissent aussi la romance, ils éprouvent des sentiments, ils tombent amoureux et ils traversent le chagrin, comme n’importe quel autre être humain sur la planète.

Nous vivons dans un climat social où les gens sont éduqués à la violence plutôt qu’à la gentillesse, cependant la sagesse et l’éducation sont et seront toujours les meilleures armes contre l’ignorance et l’obscurantisme. Une fois que nous nous souvenons que nous sommes tous égaux et que les lignes sexuelles ne sont pas ce qui différencie un humain d’un autre, alors peut-être que les stigmates sociaux seront levés.

MEHDI MFD. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici