Edouard Vershaffelt est un peintre orientaliste belge né en 1874 à Grand en Belgique et décédé en 1955 en Algérie à Bou Saâda, Il est venu en Algérie avec son épouse en 1919, pour fuir l’occupation coloniale allemande dans son pays natal. Loin de s’imaginer qu’il tombera amoureux de Bou Saâda où il allait rendre son dernier souffle. 

Ayant fait l’école des beaux arts d’Anvers, Edouard Vershaffelt est attiré au départ par l’impressionnisme, ensuite par l’orientalisme seulement les œuvres peintes par l’artiste ne ressemblaient pas au courant orientaliste classique, il mettait sur toile la réalité qui était un mélange de soleil de joie et de misère avec son propre regard sa propre touche artistique, se qu’il rendit ses œuvres impressionnantes .

Edouard Vershaffelt peignait des scènes vivantes de Bou Saâda, mais pas seulement il peignait aussi des vielles ruelles sans doute pour immortaliser cette endroit qu’il chérissait tant. Il ne se rendit à Alger que pour ses vernissage. Portant un amour infini pour l’art, l’artiste ne vendait ses œuvres qu’aux personnes passionnées d’art dont la plupart n’était pas riche.

Après la mort de son épouse, Edouard Vershaffelt s’est remarié a Fatima Brahmia une femme de la tribu de Ouled Si brahim, il eu beaucoup d’enfant dont Samia Vershaffelt l’épouse du cinéaste algérien Ahmed Rachdi.

En 2017, un hommage lui a été rendu au musée Nasreddine Dinet qui se trouve à Bou Saâda, cet hommage a été consacré à la vie ainsi qu’aux œuvres d’Edouard Vershaffelt afin de le faire connaitre au grand public.

Aujourd’hui  Edouard Vershaffelt est immortel, car il vit à travers ses œuvres qui racontent ce qu’était Bou Saâda a une certaine époque. Les œuvres de ce grand artiste méconnu du public algérien sont vendu aux enchères.

Mordjane Hamlaoui

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici