Nous célébrons la fête des mères depuis des années, une fête qui permet de fêter l’amour entre les enfants et la mère. Une occasion pour pouvoir exprimer sa gratitude et son amour envers sa maman car nous sommes beaucoup à oublier de le faire chaque jour.

Certains lui offrent un joli cadeau, d’autres se donnent du mal à lui faire un bon gâteau, les enfants sont excités à l’idée de confectionner eux-mêmes leurs propres cadeaux à l’école, une fleur, une carte ou tout simplement un joli mot suffit pour combler les mamans de joie.

Certes nous nous donnons tous du mal pour ne pas oublier ce jour si précieux et pour trouver le cadeau parfait qui fera plaisir, mais au-delà de tout ça, savons-nous vraiment pourquoi nous célébrons cette fête depuis la nuit des temps ? Et d’où vient cette tradition ?

L’origine remonte à très longtemps, au temps de la Grèce antique, chaque printemps, les grecs fêtaient Rhéa la mère de Zeus.

Puis aux Etats unis en 1914, la fête des mères a commencé à faire ses premiers pas, grâce à une jeune activiste nommée Anna M.Jarvis, qui décida de lancer une compagne spéciale pour les mères en mémoire à sa maman décédée.

En France, l’idée de la fête des mères a été évoquée par Napoléon en 1806, mais reste sans suite, puis elle débarque en 1918 avec les soldats américains durant la première guerre mondiale et elle fut officialisée par le Maréchal Pétain. À l’époque, cette fête ne concernait que les mamans de familles nombreuses. Il faudra ensuite attendre la loi du 24 mai 1950 avec le Général De Gaulle, pour que la fête des mères soit officialisée et généralisée à toutes les mamans et enfin prendre la place qu’elle occupe aujourd’hui.

Dans de nombreux pays, généralement la fête des mères est célébrée en mois de mai, cela dit les semaines peuvent varier, par exemple aux Etats Unis, en Allemagne ou en Australie la fête est célébrée le deuxième dimanche de Mai. Quant à la France et l’Algérie, c’est le dernier dimanche de Mai. Pour d’autre, c’est en décembre ou en novembre, comme l’Indonésie ou la Russie … les dates peuvent changer selon les religions ou l’histoire du pays.

Beaucoup reprochent à cette fête d’être devenue commerciale, et de s’éloigner de plus en plus des cœurs des gens, une opportunité pour les fleuristes qui profitent de cette occasion, autre que le 8 mars, pour réaliser leurs meilleurs bénéfices.

Mais une chose est sûre, il n’y aura jamais assez de jours pour remercier suffisamment nos mères et quoi qu’il en soit, si vous n’avez rien à leurs offrir en cette belle occasion, offrez leurs un câlin.

Bonne fêtes à toutes les mamans !

Sabrina BELGHANEM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici