La décision par le président de la république, d’ouvrir le Doctorat à tous les étudiants sans sélection préalable; annoncée lors de la réunion périodique du Conseil des ministres dimanche 9 août, a suscité une vive réaction de la part des universitaires. Jugée populiste et suicidaire pour un secteur déjà en chute libre, l’indignation est à son comble sur les réseaux sociaux.

La rentrée universitaire à l’ordre du jour:

L’ordre du jour de la réunion périodique du Conseil des Ministres du dimanche 9 août 2020 a été consacré notamment aux préparatifs de la rentrée universitaire 2020-2021.

En effet, le Chef de l’Etat a tenu d’abord à clarifier le besoin de séparer les mesures d’achèvement de l’année universitaire 2019-2020 de celles qui concernent la rentrée 2020-2021. Il a instruit sur le besoin d’étaler dans le temps le retour aux cours en tenant compte des impératifs liés aux conditions sanitaires et de leur évolution sur terrain. Il a aussi parlé de la nécessité d’améliorer les prestations fournies aux étudiants, allant du système d’hébergement à celui du transport.

De même il est revenu sur la nécessité d’ouvrir la formation pour le master et le doctorat à tous les étudiants qui le souhaitent, sans sélection préalable. Notamment en ayant recours à l’enseignement à distance qui peut être une formule appropriée à condition qu’elle soit soutenue par les moyens technologiques et satellitaires nationaux.

Une clameur sur les réseaux sociaux:

En tout cas, sur les réseaux sociaux, les réactions n’ont pas tardé à fuser. Les commentaires, très souvent critiques à l’égard de la décision d’ouvrir le Doctorat et le Master à tous les étudiants se sont multipliés.

« A quoi bon avoir des milliers d’étudiants diplômés, si les diplômes ne sont pas en adéquation avec le tissu économique », réclame amine, un jeune étudiant universitaire.  « Je suis entièrement d’accord avec cette mesure concernant le doctorat, sauf que le candidat doit justifier d’une bonne moyenne, car il serait malhonnête de ne pas reconnaître qu’actuellement beaucoup d’éléments méritant sont écartés et que c’est devenue une sélection choisie », lance un Facebooker.

D’après M. Nabil Ferguines syndicaliste et militant éducatif, la décision d’ouvrir le Doctorat et le Master pour tous les étudiants « est une décision populiste et irréfléchie qui n’a aucun sens sur le plan scientifique…. Le Doctorat et le Master doivent être synonymes de projet, de recherche et d’enrichissement scientifique. Les étudiants en Master et les Doctorants doivent donc être porteurs de projets qui émanent de besoins réels. Il doit y avoir donc une sélection et des choix selon l’importance et l’opportunité des projets de recherche proposés…..le choix et la sélection doivent être faits d’une manière étudiée par des comités pluridisciplinaire pour envisager leurs concrétisations et leurs financements », a-t-il déclaré.

« on doit arrêter de former des chômeurs de luxe sans perspectives réelles d’emploi et de réalisation, la recherche doit répondre à des besoins, et il ne peut y avoir de la formation et de la recherche sans planification économique et sociale », a-t-il ajouté .

 SONIA.HA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici