Mercredi dernier, l’Argentine a pleuré son enfant prodige, son idole planétaire, celui qui a rendu son peuple heureux grâce à ses dribbles. Diego Maradona, le dieu du football est décédé à l’âge de soixante ans, suite à un accident cardio-vasculaire.la planète football lui rend hommage.

El pibe, ce gamin en or 

Diego, celui qui à l’age de dix ans impressionne déjà. Il est très vite passé d’amateur à professionnel, d’un inconnu à une star du ballon rond.

Il rejoint la sélection argentine, puis s’envole à dix milles kilomètres de chez lui, pour taper à l’œil des recruteurs barcelonnais, où il ne s’entend pas avec l’entraîneur. Il est ensuite adopté par l’Italie, à Naples, à qui il offre deux titres de champions, le club devient ensuite un des grands d’Europe, à l’époque.

Son visage s’affiche partout, à vingt six ans,il devient champion du monde avec l’Argentine, plus il devient populaire moins il arrive à gérer son immense célébrité, entre drogues et alcool, il sera ensuite suspendu pendant deux ans. À trente sept ans, il quitte officiellement le monde du foot.

Il y revient ensuite, autant qu’entraîneur, sélectionneur avec l’Argentine, ou consultant. Sa carrière d’entraîneur ne lui réussi pas comparant à celle du joueur, des Émirats au Mexique, il reste impliqué dans le monde du football, toujours autant acclamé par la foule, leur héro.

Un joueur visionnaire, au caractère bien trempé, son nom marquera à jamais la planète foot.

                                      Yamina Hamidi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici