Suite à la déclaration du Président de la République, hier le 10 Mai, sur la reprise universitaire qui se fera en mi-novembre, et sur la tenue des examens du BEM et du BAC en mois de Septembre, les bruits courent et le doute règne sur l’approche du déconfinement mais sur quelles bases va-t-il se faire ? 

Déconfinement progressif

Après plus de 2 mois de confinement et de restrictions sanitaires, durant lesquels les citoyens Algériens ont été appelés à suivre des mesures extrêmes ayant pour objectif de réduire la propagation du Covid-19 et d’éviter la surcharge des établissements hospitaliers, notamment une obligation de sortir que pour des raisons impérieuses ou pour faire des achats de fournitures nécessaires, tout en respectant les gestes de préventions. Il serait dés à présent, fort possible, que notre pays annonce la levée progressive du confinement sur plusieurs secteurs. Un processus complexe et risqué, alors que l’épidémie du coronavirus est toujours très présente et que la crainte d’une 2ème vague est réelle.

Les étapes du déconfinement graduel

Il est envisageable que le déconfinement se déroulera selon 3 étapes primaires; chaque étape sera suivie par une évaluation relative à la maîtrise de la propagation du Covid-19, et pourra être prolongée selon la situation épidémiologique. Il est à noter que, pas toutes les Wilayas d’Algérie ont été touchées par l’épidémie du coronavirus. Certaines, comme la Wilaya de Blida, de Constantine et d’Oran (Zones Rouges), connaissent plus de cas de malades atteints par le coronavirus, mais aussi de patients en réanimation. Par conséquent, le plan de déconfinement développé variera probablement selon les zones.

La première étape du déconfinement qui se déroulera probablement en mois de Juin, concernera les secteurs vitaux et à dimension sociale, les petits métiers, les artisans, les professions libérales, les secteurs économiques fragiles et les emplois qui ne peuvent être assurés par télétravail et où le respect de la distanciation sociale est possible. Toutes les activités commerciales seront, par ailleurs, reprises à l’exception des magasins de prêt-à-porter, des grandes surfaces commerciales et des restaurants qui reprendront par la suite.

Concernant la fonction publique, la justice, les services financiers et les entreprises privées, seuls 50% des employés se rendront sur les lieux de travail pour les établissements embauchant plus de 10 personnes. Pour ceux embauchant moins de 10 personnes, la reprise de travail se fera à 100%, vu que le risque est moindre et la distanciation sociale est possible.

En ce qui est des entreprises industrielles, bâtiment et des travaux publics (BTP) : 50% des employés reprendront le travail.

Pour la deuxième phase (Concevable entre les mois de Juillet et Août), ces 50% des employés passeront désormais à 75%. Début d’ouverture des cafés, restaurants et salons de thé. Reprise totale des magasins de prêt-à-porter, des grandes surfaces commerciales ainsi que les salons de coiffure et les centres d’esthétique.

La troisième phase (attendue entre Août et Septembre) concernera la reprise des activités culturelles, des prières dans les mosquées, du transport ainsi que la réouverture des jardins d’enfants et des crèches.

Les mesures à respecter durant le déconfinement progressif :

Le Dépistage massif

La pratique du dépistage massif a été utilisée avec succès par les Sud-Coréens. Elle leur a permis d’isoler précocement les malades positifs, et donc de rompre la chaîne de contamination. Et cette méthode, également appliquée en Allemagne, va surtout permettre de contenir le virus aux groupes de population les plus résistants, avant qu’il ne diffuse à des personnes fragiles et donnera des effets potentiellement mortels.

Le Port du masque

L’Académie Nationale de Médecine recommande l’usage d’un masque obligatoire anti-projections dans l’espace public. Il doit être utilisé pendant la période de confinement, lors de sa levée, et jusqu’à la fin d’une période de 14 jours sans nouveau cas.

La distanciation sociale

Les mesures de distanciation sociale usuelles incluent typiquement le fait de :

  • Éviter tout rassemblement non-essentiel ou de fréquenter des endroits publics.
  • Limiter tout contact avec les personnes à risque (les personnes âgées et les personnes vulnérables).
  • Garder une distance de 2 mètres qui correspond à deux longueurs de bras.
  • Éviter les pratiques de salutation habituelles comme les poignées de main, les accolades et les baisers.

Le lavage des mains

Les médecins insistent également sur la nécessité de se laver les mains très régulièrement : dès que l’on rentre chez soi, en revenant du travail, des courses, après avoir descendu les poubelles, toussé ou éternué, avant de s’occuper d’une personne âgée et/ou handicapée, après être allé aux toilettes, après avoir jeté les emballages des courses, avant de cuisiner et avant les repas. L’Académie de médecine attire l’attention sur l’importance de se laver les mains pendant au moins 20 secondes avec de l’eau et du savon, de préférence, avec du savon liquide ou avec une solution hydro-alcoolique.

La désinfection des surfaces communes

Il est également important de désinfecter les surfaces communes manipulées par tous (poignées de porte, rampe d’escalier, cabine d’essayage, chaises…) avec des lingettes imprégnées d’alcool à 70% ou d’eau de javel diluée (un volume d’eau de Javel pour neuf volumes d’eau). De même que les portables, claviers et souris d’ordinateur.

Le Déconfinement reste une mesure nécessaire mais à risque, qui requière beaucoup de prudence et de conscience de notre part. Nous nous devons de respecter les mesures de sécurité et de ne pas baisser la garde car certes la levée du confinement est annoncée mais le danger du coronavirus cours encore.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici