Ivre de gel hydro-alcoolique:

Le déconfinement se poursuit, toujours à tâtons et dans un processus qui semble s’inspirer des premiers pas d’un bambin qui cherche constamment appui et manque d’assurance dans ses gestes. Il est de plus en plus difficile de rester positif. L’enfermement me rends paranoïaque et l’idée de remplacer mon gel douche par du gel hydroalcoolique me semble de plus en plus envisageable!

C’est face à ce genre d’idées qui se succèdent dans ma tête que je me dis que je devrai me soucier de ma santé mentale, avant qu’on ne me trouve évanoui dans ma salle de bain. Parce que mine de rien, comme leur nom l’indique; les gels hydroalcooliques sont forts en alcool, je suis sûr que ses trucs là peuvent rendre ivre ; en vérité je n’ai pas peur de l’évanouissement ni de l’ivresse, mais plutôt de voir un article parler de moi sur le journal El-Bilad ;  » Face à la pénurie de boissons alcooliques il se bourre avec du gel antibactérien  »  …. Non, je ne leur donnerai pas l’occasion d’écrire cet article qui ferait un buzz énorme j’en suis persuadé.

Revenons à ma santé mentale, face à la crise qui semble encore se prolonger, comment en prendre soin ? Je ne m’y connais pas en psychologie, et comme en Algérie je sais très bien que si je décidais de consulter on m’aurait suggéré de voir un  » rakki « . Je sais déjà que ça va m’énerver et peut être que mon poing ou un blasphème serait plus rapide que mon contrôle de moi, j’ai vite changé d’horizon.

J’ai alors pensé à la philosophie, il y’a sûrement un courant qui m’apportera des réponses ; je me suis penché sur le stoïcisme; ça ne me convient pas je suis trop impulsif face à mes émotions … . L’hédonisme ou l’épicurisme ? C’est la philosophie que j’adopte depuis le début du confinement, sans m’en rendre compte, ma productivité est au plus bas niveau. Mon mode de vie ressemble à celui d’un député Algérien, c’est à dire que je ne fais absolument rien, mais bon moi par contre j’ai ni les avantages dont il jouit ni le chèque à 6 chiffres qu’on lui donne en fin de mois pour avoir bien rempli sa mission de ne surtout rien faire. Je décide alors de m’inspirer d’un courant philosophique plus moderne mais surtout d’un courant  » made in bladi  » : Le HAMDANISME … vous savez cette philosophie que 80% des Algériens pratiquent selon une étude menée récemment.

Vous ne connaissez pas ? … Je vais vous expliquer.

Prenons exemple pratique et récent :

Vous vous réveillez le matin, vous essayez d’ouvrir Facebook et la connexion est tellement lente que même le dinosaure de Google en a marre de sauter, de se faire piquer le derrière sur les cactus et refuse de se charger sur votre écran ? Ahemdou rebi vous êtes en sécurité, les dinosaures se sont éteints ils ne se vengeront pas de vous parce que vous leur avez troués le derrière à cause de la médiocrité des services d’Algérie Telecom.

Pendant un instant, cette philosophie m’enchanta, c’est un peu une vie de bohémiens, bon sans l’idéal artistique qui va avec parce je ne sais pas si vous savez mais c’est désormais un domaine infiltré de satanistes dit-on.

J’ai fini par siffloter et sourire face à mon écran, ma nouvelle philosophie de vie faisait effet, jusqu’à ce que Facebook se charge et que les news qui défilent sur mon écran ne citent que féminicides, meurtres et photos d’agresseurs en tout genre … mon illusion du bonheur s’ébranla et ne me laissa qu’un arrière-gout amer pour seul souvenir ; nous ne sommes même pas en sécurité au final ?

Je tourne en rond et je fixe l’horizon, le brouillard semble toujours aussi épais.

AMAR MEHDI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici