Artist made in bladi est une série d’articles qui présentent les talents de l’Algérie dans tous types d’arts confondus. Le but de ces articles est de promouvoir l’art et les artistes algériens, et encourager les personnes qui n’osent pas se lancer.

NB : Avant de présenter l’artiste du jour, nous voudrions aborder le sujet de l’entourage de ce dernier et plus précisément l’artiste algérien (car c’est le thème principal d’«Artist made in bladi». C’est plus qu’un parent qui souhaite le bonheur de son enfant, plus qu’un professeur qui veut voir son étudiant réussir. Les phrases « Trouve-toi un vrai métier » et « Ça ne te mènera à rien, ces bêtises » ne devraient plus sortir des bouches. L’art a désormais une place importante dans le monde : ce sont les logos des marques connues, les films, les bandes-dessinées, les illustrations de livres, les magazines, les clips, les musiques et encore tellement de domaines qui requièrent une âme d’artiste. Certes c’est un monde encore inconnu aux yeux de l’ancienne génération car on pense qu’il faut plus de chance et de moyens que de talent. Mais un entourage (famille, école, amis et internautes) bienveillant ne fera qu’aider l’artiste en l’encourageant et en partageant sa passion. Ne serait-ce qu’avec de petites discussions banales.

L’artiste du jour n’est autre que l’algéroise : Kawthar, connue sur Instagram et Facebook sous le pseudonyme de T.kawthar. Elle est étudiante en médecine et est âgée de 20 ans.

Aussi loin qu’elle ne se souvienne, elle a toujours été fan et dessinatrice de petits personnages cartoonesques. À son adolescence, elle s’essaya au style manga qui lui plut énormément, s’inspirant notamment des travaux de Hidekaz Himaruya (Hetalia), Hajime Isayama (Shingeki No Kyojin), Hirohiko Araki (Jojo’s bizarre adventure) et de Kaoru Mori (Otoyomegatari). Elle participa à divers concours de BD (dont ceux de la FIBDA) en omettant jamais d’ajouter la tradition algérienne et algéroise afin de la promouvoir.

Elle maîtrise diverses techniques telles que l’encre de chine, l’aquarelle et le digital. Elle réalise aussi des tableaux à la peinture à l’huile grâce à son enseignante de dessin qui au lycée lui apprit cette facette de l’art graphique. Depuis, elle avance dans la perspective d’essayer de nouvelles manières de dessiner avec de nouvelles sortes de matériels et de perfectionner encore plus son style.

Son but est de faire découvrir la culture algérienne, et son projet est de réaliser des BDs qu’elle souhaite adapter en séries animées ! 

« Notre culture et notre histoire sont riches et intéressantes, elles peuvent être sources d’inspirations de nombreuse œuvres potentielles ! »

Message de Kawthar pour les amateurs d’arts ! :

« Ce n’est pas en croisant les bras que nous allons progresser, car les choses ne vont pas se réaliser par elles-mêmes spontanément. Il faut s’aventurer, tenter la chance, essayer, même si on échoue, ce n’est pas grave, on recommence ! L’essentiel c’est de ne pas lâcher. On a tous un talent potentiel, il suffit de le découvrir et de le nourrir. Et pour cela il faut saisir les opportunités ! ♡ »

TOUATI Nor Jihane
EQUIPE REDACTION NOMAD

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici