Artist made in bladi est une série d’articles qui présente les talents de l’Algérie dans tous types d’arts confondus. Le but de ces articles est de promouvoir l’art, les artistes algériens et encourager les personnes qui n’osent pas se lancer.

Aujourd’hui nous présentons un talent de l’écriture. Il s’agit de l’algérois : BENAFERI Ramy, connu sur instagram sous le pseudonyme de Archer_recueil.

Son style d’écriture se rapproche de celui qu’on retrouve dans les essais. Il tente cependant, de les ponctuer par des passages poétiques. Sa passion a commencé à partir du moment où il a appris à écrire, et il s’est depuis toujours efforcé de produire des textes de plus en plus recherchés et travaillés.

 « L’idée d’écrire et d’éditer un livre en est une qui pourrait même aller jusqu’à constituer une composante de mon identité »

Il commença d’abord à écrire des histoires fantaisistes inspirées des dessins animés qu’il regardait, et des livres qu’il lisait.

« Malheureusement aucun de mes nombreux projets n’ont abouti. Je garde cependant toujours mes notes. Qui sait si un jour j’en publierais un ! »

Il ouvrit un compte Instagram sous le pseudo d’archr_recueil. Le pseudo qu’il s’est choisi tire sa signification de son prénom qui, traduit de la langue arabe رامي (ou celui qui jette) vers la langue française, fait référence aux archers qui tirent à l’arc. Le français étant sa langue de prédilection en matière d’expression orale et écrite, ce choix s’effectua de manière plus ou moins naturelle. 

À ce jour, il a publié environs 9 écrits poétiques durant la période où il s’est mis à écrire des poèmes, sous l’influence de l’esthétisme d’Oscar Wilde, après avoir lu le portrait de Dorian Gray et Le crime de Lord Arthur Saville. Ce projet, loin d’être définitivement mort, est cependant en stand bye.

Aujourd’hui, il est rédacteur chez Wechsra, et rédacteur en chef de l’équipe rédaction du club Nomad. C’est en effet grâce à ce partenariat, que cet article, ainsi qu’un certain nombre d’autres articles dont il est l’auteur sont parus sur ce web magazine.

« On peut dire que ce partenariat ainsi que celui présent avec Ineffable sont maintenant mes champs d’expression.  

Je tiens donc à remercier non seulement le club Nomad et en particulier les anciens membres qui m’ont aidé et encouragé à prendre en charge l’équipe rédaction Nomad (ils sauront se reconnaître) mais aussi les fondateurs de Wechsra qui ont cru en moi, et m’ont donné cette chance pour m’avoir (et ce pour la première fois) donné la chance de publier de façon officielle une production de ma part. Bien évidemment je tiens tout particulièrement à remercier Jihane qui a choisi d’écrire un article sur moi pour sa série artists made in bladi. »

(Tout le plaisir est pour moi !)

En ce qui concerne l’avenir, il projette de continuer à faire de son mieux, non seulement pour l’équipe Rédaction Nomad et ses partenariats, mais aussi pour ses écrits. Son compte Instagram devrait reprendre son activité d’ici quelques semaines, et il compte redoubler d’efforts, pour réaliser ce qu’on pourrait appeler l’œuvre sur laquelle il ne cesse de travailler depuis son enfance.

Message pour ceux qui n’osent pas :

« Ce que je peux dire à toute personne hésitante d’écrire, pour n’importe quelle raison (même la peur de se dévoiler et de se mettre à nu face à ses lecteurs) c’est de justement commencer par cette hésitation. En faire le point de base pour la construction de son œuvre. Car qu’est-ce que l’écriture si ce n’est le reflet de son écrivain. Il est cependant important de savoir écrire avec un certain relâchement. Je dirais même qu’il faudrait écrire de façon inconsciente : occupez-vous l’esprit pendant que votre main s’occupe de tracer les lettres. Au plus profond de notre âme, nous savons qu’est-ce que l’on souhaite écrire. C’est pour cette raison qu’il faut écarter l’obstacle que peut représenter la prise de conscience de nos écrits. Il faut laisser libre cours à l’encre qui coule dans nos veines et de se libérer l’esprit des chaînes de la conscience et de l’auto censure. »

TOUATI NorJihane
Equipe rédaction NOMAD

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici