Il était une fois la Belle, une femme riche, généreuse, qui vivait paisiblement avec ses petits, et qui ne faisait de mal à personne…

La belle recevait depuis des décennies des invités qui exploitaient ses fortunes, son opulence agricole, minérale, maritime et j’en passe, mais qui ne faisaient point de mal à ses enfants.

Bien au contraire, ils les côtoyaient, et à leur départ leur laissaient un héritage culturel, architectural, linguistique …qui rendait la belle riche davantage…

Le dernier des invités de la Belle, charmé par ses atouts et assoiffé par tout ce qu’elle possédait, la voulait à tout prix, il voulait lui détruire son identité, lui faire oublier son passé, la transformer en quelque chose qui lui ressemblait et qui lui appartiendrait à lui et seulement à lui. Il maltraita les enfants de Belle, prétendant leur apporter civilisation et savoir.

Ses derniers, ne supportant plus l’état mourant de leur maman, décidèrent de renvoyer cet invité de chez eux …mais c’est là qu’ils firent face à une bête des plus violentes et sanglantes…

Beaucoup d’entre eux ont péris en essayant de la renvoyer, bien que ‘beaucoup’ et ‘essayant’ restent de petits mots non ? pourquoi ?

Car 1.5 MILLIONS DES ENFANTS de Belle s’étaient SACRIFIÉS pour la délivrer de cette première bête.

Après cet épisode sanglant, les enfants de belle décidèrent de protéger leur maman et en devenir responsable, mais aussitôt la deuxième bête arriva…

Celle-ci faisait partie de la progéniture de Belle ,mais c’était des fils qui avaient subi comme un lavage de cerveau , personne ne savait de source sûre qui étaient-ils , où et comment ils s’étaient formés et alliés , chacun avait sa propre interprétation des faits  , mais ce qui était sûr c’est qu’ils avaient bien marqué la vie de Belle ,ils l’avaient marqué de taches rouges, la laissant faire son deuil plongée dans la marée de sang de ses enfants , car oui ces personnes avaient assassiné leur propre fratrie , semé la TERREUR dans leur vie , et ce pour des conflits liés au pouvoir …

Venue au secours de Belle, la troisième bête arriva, la pire…

Cette bête prétendait venir sauver Belle de bête 2, et l’a d’ailleurs fait (comme par magie…) et devint responsable de Belle et de sa fratrie.

Lui aussi était un des fils de belle, mais un loup caché dans le corps d’un fils aimant, un loup qui ni mère ni frère ne l’importait, que seul son bien importait.

Un loup qui a vite sortis ses dents et s’est allié à la première bête, et a volé les biens de sa propre mère.

Un fils indigne qui s’est fait connaître par son égoïsme et injustice et qui avait plongé Belle dans une tristesse amère et sa fratrie dans une colère noire.

Cette dernière ne le supportant plus, décidèrent de mettre fin à sa vie de responsable, à l’âge de 20 ans, grâce à leur union et pacifisme et continuent aujourd’hui de se battre pour se débarrasser des esclaves de bête 3, qui sont encore au pouvoir, qui ne sont pas encore rassasiés, qui ont encore soif et faim de Belle…

Ce qui chagrinait Belle, c’était que ses ennemis étaient une partie de sa propre progéniture, ses propres enfants qu’elle a élevés, chéri…

Mais ce qui lui faisait tenir le coup, c’était que ce n’était (fort heureusement) qu’une partie, ce qui la consolait, c’était l’existence de ses autres enfants, ses VRAIES enfants comme elles les appelaient, qui prenant exemple de leurs ancêtres qui avaient combattu bête 1, combattent encore les restes de bête 3 et œuvrent pour délivrer leur maman…

Belle a confiance en leur courage, et la lueur d’espoir dans leurs yeux la fait vivre, elle la rassure qu’un jour, ses vrais enfants vaincront, et ce jour là mon conte aura sa fin heureuse, ce jour-là je dirais ‘Belle et ses enfants vécurent heureux jusqu’à la fin de leurs jours ‘…

 Manel HALLI
équipe rédaction du Nomad Club.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici