Avez-vous déjà pris la décision de reprendre la lecture de vos livres en attente mais vous avez vite échoué ?? Avez-vous déjà décidé d’être régulier au sport mais ça n’a pas marché ? Avez-vous essayé de passer moins de temps sur les réseaux sociaux mais toujours rien ?  Et bien cet article est pour vous !!! 

On a tendance a croire que les grands succès et les meilleurs progrès nécessitent d’énormes efforts et une détermination indénombrable, que ce soit pour perdre du poids, gagner une compétition ou lancer son propre projet on se met beaucoup de pression afin de réaliser ces grands changements et faire casser la baraque ; alors que de l’autre coté, on préfère sous-estimer ces petits gestes de tout les jours qui sont a nos yeux parfois négligeable voire invisible, Tandis que c’est précisément  ces « mini » améliorations quotidiennes de 1% qui auront un réel impact dans le temps sur votre devenir et définiront votre futur.

Pour mieux illustrer ce point voici la preuve mathématique 

C:\Users\SIHEM KHELIL\Downloads\117362091_1393699570821297_3128905744614408248_o.jpg

Si vous pouvez vous améliorer de 1% chaque jour pendant 1 an, vous finirez 37 fois meilleur qu’en début d’année. À l’inverse, si vous devenez 1% moins bon chaque jour, vous atteindrez le niveau 0. 

Dans le cas ou vous n’êtes pas trop math, voici une explication un peu plus concrète 

Si vous placez un glaçon dans une pièce réfrigérée à -15 degré. Que vous faites graduellement augmenter la température de la pièce degré par degré. De -15° à -14°, le glaçon ne bouge pas et reste intact. De -2 à -1, le glaçon ne fond toujours pas et reste intact. En revanche, de 0° à 1°, le glaçon commence à fondre. Une différence d’1 degré a déclenché un énorme changement tandis qu’auparavant cette augmentation semblait insignifiante.

La comparaison est similaire à nos habitudes. Elles semblent souvent ne pas faire de différence jusqu’à atteindre un seuil critique et déverrouiller un nouveau niveau de performance.

Jusque-la le mot Objectif n’a toujours pas été cité car tout simplement lorsqu’on invoque le mot habitudes on parle de système ou de processus à long terme plutôt que d’objectif à atteindre. 

La question qui se pose c’est Pourquoi se focaliser alors sur le processus et oublier l’objectif ? 

En réponse, voici quelques soucis reliés aux objectifs :

Les gagnants et les perdants ont le même objectif n’est ce pas ?

Tous olympiens veut gagner la médaille d’or et tous candidats désire obtenir le poste et donc si les personnes qui réussissent et ceux qui ne réussissent pas ont les mêmes objectifs ceci dit l’objectif n’est pas l’élément qui fait la différence. La distinction entre le cycliste qui gagne le tournoi et le cycliste qui perd ne se trouve pas dans l’objectif mais dans la démarche et l’insertion d’un système permanent de petites améliorations continues.

Atteindre son objectif procure un changement momentané 

Imaginez que votre chambre soit en désordre (la fameuse chaise avec la pile de vêtement, les chaussettes qui trainent.. etc.)  Et que vous vous fixiez pour objectif de la nettoyer. Si vous trouvez l’énergie de ranger, vous aurez une chambre propre, pour l’instant. Mais si vous conservez les mêmes habitudes négligentes qui ont conduit à cette pièce en fouillis, vous ne tarderez pas à revoir un nouveau tas de désordre et à espérer un nouvel élan de motivation pour pouvoir tout ranger. Vous vous retrouvez à poursuivre le même résultat parce que vous n’avez jamais changé le système qui le sous-tend. Vous avez traité le symptôme sans vous préoccuper de la cause.

Les objectifs sont en contradiction avec les progrès à long terme.

Le but de fixer des objectifs est de gagner le match. Le but de construire des systèmes est de continuer à jouer le jeu. La véritable réflexion à long terme est une réflexion sans objectif. Il ne s’agit pas d’un accomplissement unique. Il s’agit d’un cycle de raffinement sans fin et d’amélioration continue. En fin de compte, c’est votre engagement envers le processus qui déterminera vos progrès.

Comment instaurer de bonnes habitudes ? 

D’après James Clear auteur du livre Atomic Habits, vos habitudes sont façonnées par les systèmes de votre vie. Les quatre lois du changement de comportement sont un ensemble de règles simples que nous pouvons utiliser pour acquérir de meilleures habitudes. Elles consistent à (1) rendre les choses visibles, (2) les rendre attractives, (3) les rendre faciles et (4) les rendre plaisantes.  Ci-dessous, nous discuterons ces lois une par une et montrerons comment vous pouvez les utiliser pour créer un système dans lequel les bonnes habitudes émergent naturellement et les mauvaises habitudes disparaissent.

1ère loi : Rendre l’habitude évidente.

 1.1 Remplissez le tableau des habitudes. 

Notez vos habitudes actuelles pour en prendre conscience, et attribuer un (+) aux habitudes positives et qui s’aligne avec vos objectifs futurs et un (-) pour celles qui vous empêchent d’être la personne que vous désirez être.

1.2 : Utilisez des intentions de réalisation : 

« Je vais [COMPORTEMENT] à [TEMPS] dans [LIEU] ».

Par exemple : 

*Méditation. Je vais méditer pendant une minute à 7 heures du matin dans ma cuisine.

*Etude. Je vais étudier l’espagnol pendant vingt minutes à 18 heures dans ma chambre.

*Exercice. Je ferai de l’exercice pendant une heure à 17 heures dans mon club de gym local.

*Mariage. Je préparerai une tasse de thé à mon partenaire à 8 heures du matin dans la cuisine.

1.3 : Utilisez la superposition d’habitudes : 

« Après [HABITUDES ACTUELLES], je vais adopter [NOUVELLES HABITUDES] ».

Exemple : 

Méditation. Après avoir versé ma tasse de café chaque matin, je méditerai pendant une minute.

Exercice. Après avoir enlevé mes chaussures de travail, j’enfilerai immédiatement mes vêtements d’entraînement.

Gratitude. Avant de dormir, je dirai une chose dont je suis reconnaissant pour ce qui s’est passé aujourd’hui.

Alimentation saine. Lorsque je remplis mon assiette, je mets toujours des légumes en premier.

Minimalisme. Lorsque j’achète un nouvel article, je donne quelque chose.

1.4 : Concevez votre environnement. Faites en sorte que les repères des bonnes habitudes soient évidents et visibles.

Voici quelques façons de réaménager votre environnement et de rendre les indices de vos habitudes préférées plus visibles :

Si vous voulez vous rappeler de prendre vos médicaments chaque soir, placez votre pilulier directement à côté du robinet sur le comptoir de la salle de bains.

Si vous voulez pratiquer la guitare plus fréquemment, placez votre support de guitare au milieu du salon.

Si vous voulez boire plus d’eau, remplissez quelques bouteilles d’eau chaque matin et placez-les dans des endroits communs de la maison.

2éme loi : Rendre l’habitude attrayante.

2.1 : Utilisez le jumelage de tentations. Associez une action que vous voulez faire à une action que vous devez faire. 

Après [HABITUDES DONT J’AI BESOIN], je vais [HABITUDES QUE JE VEUX].

Exemple : 

Après avoir appelé trois clients potentiels (besoin), je vais voir mon téléphone (envie).

Après avoir fait dix burpees (besoin), je vais consulter Facebook (envie).

2.2 : Rejoignez une culture où votre comportement souhaité est le comportement normal. 

Lorsque vous rejoignez un club de lecture, un groupe de musique ou un groupe de cyclistes, votre identité devient liée à ceux qui vous entourent. La croissance et le changement ne sont plus une quête individuelle. Nous sommes des lecteurs.

Nous sommes des musiciens. Nous sommes des cyclistes. L’identité partagée commence à renforcer votre identité personnelle. C’est pourquoi il est essentiel de rester membre d’un groupe après avoir atteint un objectif pour conserver ses habitudes.

2.3 : Créez un rituel de motivation. Faites quelque chose que vous aimez immédiatement avant de commencer une habitude difficile.

Les habitudes sont attrayantes lorsque nous les associons à des sentiments positifs et peu attrayantes lorsque nous les associons à des sentiments négatifs.

Exemple : 

L’exercice. Beaucoup de gens associent l’exercice à une tâche difficile qui draine l’énergie et vous épuise. Vous pouvez tout aussi bien le considérer comme un moyen de développer des compétences et de vous construire. Au lieu de vous dire « Je dois aller courir le matin », dites plutôt « Il est temps de développer mon endurance et de devenir rapide ».

3éme loi : Rendre l’habitude facile.

3.1 : Réduire les frictions. Diminuez les étapes entre vous et vos bonnes habitudes. 

Par exemple, lorsque vous décidez où pratiquer une nouvelle habitude, il est préférable de choisir un endroit qui se trouve déjà sur le chemin de votre routine quotidienne. Les habitudes sont plus faciles à prendre lorsqu’elles s’intègrent dans le flux de votre vie. Vous êtes plus susceptible d’aller à la salle de sport si elle se trouve sur le chemin du travail, car le fait de vous arrêter n’ajoutera pas beaucoup de friction à votre style de vie.

3.2 : Préparez l’environnement. Préparez votre environnement pour faciliter vos actions futures. 

Vous voulez dessiner davantage ? Placez vos crayons, stylos, carnets et outils de dessin sur votre bureau, à portée de main.

Vous voulez faire de l’exercice ? Préparez à l’avance vos vêtements d’entraînement, vos chaussures, votre sac de sport et votre bouteille d’eau.

Vous voulez améliorer votre régime alimentaire ? Hachez une tonne de fruits et de légumes le week-end et emballez-les dans des récipients, afin d’avoir facilement accès à des options saines et prêtes à consommer pendant la semaine.

3.3 : Maîtrisez le moment décisif. Optimisez les petits choix qui ont un impact considérable. 

3.4 : Utilisez la règle des deux minutes. Réduisez vos habitudes jusqu’à ce qu’elles puissent être réalisées en deux minutes ou moins. 

Vous constaterez que presque toutes les habitudes peuvent être réduites à une version en deux minutes :

« Lire avant de me coucher chaque soir » devient « Lire une page ».

« Faire trente minutes de yoga » devient « Sortir mon tapis de yoga ».

« Étudier pour le cours » devient « Ouvrir mes notes ».

« Plier le linge » devient « Plier une paire de chaussettes ».

« Courir 5 km » devient « Attacher mes chaussures de course ».

3.5 : Automatisez vos habitudes. Investissez dans des technologies et des achats ponctuels qui vous permettront d’adopter un comportement futur.

(Google Agenda – Google Keep- Notion-Notify …etc.)

4éme loi : Rendre l’habitude satisfaisante.

4.1 : Utilisez le renforcement. Accordez-vous une récompense immédiate lorsque vous terminez votre habitude. 

4.2 : Faites en sorte que « ne rien faire » soit agréable. Lorsque vous évitez une mauvaise habitude, trouvez un moyen d’en voir les avantages. 

4.3 : Utilisez un outil de suivi des habitudes. Suivez l’évolution de vos habitudes et « ne brisez pas la chaîne ». 

4.4 : Ne manquez jamais deux fois. Lorsque vous oubliez de suivre une habitude, assurez-vous de vous remettre immédiatement sur la bonne voie.

Enfin, Parfois, une habitude sera difficile à retenir et vous devrez la rendre évidente. D’autres fois, vous n’aurez pas envie de commencer et vous devrez la rendre attrayante. Dans de nombreux cas, vous trouverez qu’une habitude sera trop difficile et vous devrez la rendre facile. Et parfois, vous n’aurez pas envie de vous y tenir et vous devrez la rendre satisfaisante, mais n’oubliez surtout pas qu’il suffit d’un rien pour tout changer.

Khelil Sihem

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici