En ce 15 juillet 2018, la direction de la culture de Jijel devait accueillir le groupe Freeklane et les artistes Mok Saib et Meziane Amich, mais il n’en fut rien.

L’évènement a été annulé à la dernière minute à cause du manque de professionnalisme de la direction de la culture de Jijel nous confie Djahid Lallam, manageur de Freeklane. Les artistes, arrivés dans le lieu des festivités ont trouvé un matériel désuet avec lequel on ne peut assurer un évènement de cette envergure. Ne pouvant honorer leur contrat dans de telles conditions, les musiciens ont appelé leur manageur qui lui-même a été heurté par cette situation. Après avoir appelé un responsable, il s’entend dire, c’est tout ce qu’il y a comme matériel jewezeha berk. Monsieur Lallam, devant ce manque de coopération et de considération décide de ne pas laisser passer berk et de respecter les fans. Il annonce clairement la gravité de la situation et le dédain manifesté envers les spectateurs.

Les musiciens, presque pris en otage doivent attendre un chauffeur demandé par le manageur. Djahid Lallam appelle l’ONDA (l’office national des droits d’auteurs et des droits voisins) afin que l’annulation devienne effective et qu’il explique la situation. Selon lui, le matériel était celui d’une fête de circoncision, une darbouka et un micro. Tout le monde déplore le manque de professionnalisme de la direction de la culture de la wilaya de Jijel et le manque de moyens dû à on ne sait quoi !

Selon un témoin, la directrice de la culture elle-même, devant les demandes légitimes des artistes  aurait manifesté un mépris sans nom. Elle aurait déclaré qu’il n’y avait pas de gros problème et que les spectateurs n’y connaissaient rien de toutes les façons.

Les artistes faisant une tournée avec l’ONDA ont déjà assuré deux dates à Béjaia et Bordj bou arreridj. Monsieur Lallam nous explique que dans les deux villes, tout le monde était coopératif. La scène s’est tenue dans les meilleures conditions possibles. La médiocrité des agents de la culture de la wilaya de Jijel est criante, car ils n’ont annoncé l’annulation du spectacle qu’à 22h alors que celui-ci devait commencer bien avant, laissant les spectateurs en attente.

Pourquoi la direction de la culture de Jijel, avec son public de mélomane, n’arrive pas à offrir un vrai show à ses citoyens ? Pourquoi y a-t-il ce cruel manque de moyen ? Pourquoi la culture est délaissée ? Quels sont ces responsables qui n’ont pas de responsabilités ?

27 Commentaires

  1. « Thanks for the sensible critique. Me & my neighbor were just preparing to do some research on this. We got a grab a book from our area library but I think I learned more clear from this post. I am very glad to see such fantastic information being shared freely out there. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here