Ce 29 mai 2018, une affaire fuse dans toutes les unités de l’Armée Nationale Populaire (ANP). Plus de 701 kg de cocaïne ont été saisie par les garde-côtes des forces navales algériennes.

 Une quantité qui a été chargée à bord d’un bateau commercial pavillon libérien, venu tout droit du Brésil, qui transportait douze conteneurs où de la viande congelée était supposé y être, ce même bateau qui fut accosté à Valence, en Espagne quelques heures auparavant avant d’arriver à sa destination finale, Oran.

« Une tentative d’inonder notre pays d’une grande quantité de drogue »

communique le ministère de la défense nationale (MDN), qui se déroule au port d’Oran, plus précisément, la Façade Maritime Ouest d’Oran (connue sous la 2ème Région militaire).

  Pour le crime de « constitution et financement d’un groupe criminel organisé », Kamel CHIKHI un importateur de viande, et homme d’affaire algérien, propriétaire de ces douze conteneurs, figure parmi les six autres principaux suspects de cette mise en échec.

  Selon nos dernières nouvelles, la mise en liberté provisoire a été refusée pour ces derniers, par La Chambre d’accusation près de la Cour d’Alger.

«La défense respecte les décisions de la justice et œuvrera sans relâche pour faire la lumière sur cette affaire. »

affirme le juge. Une enquête toujours en cours, afin d’assurer la quiétude des citoyens et la sécurité du territoire national.

16 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here